Kufiri en tête des ventes au Kosovo !

Falemnderit te gjithe lexuesve shqiptare.

 

Lucie Léanne

Lucie Léanne

« L’écriture est une faiblesse magnifique ». L.L

Je m’appelle Lucie Léanne, je suis écrivain, timide et j’habite Paris,. Tombée très jeune dans l’écriture, j’ai décidé d’en faire mon « métier ». Bourreau de travail ? Fêlée du bulbe ? Oui, mais surtout amoureuse de la langue française, des mots ; et un besoin vital de rêver en créant mon propre univers.

Folle de littérature, pendant des années, j’ai dévoré des livres : Céline, Duras, Yourcenar, Gide, Le Clézio…Un vrai rat de bibliothèque, sans la queue. Puis j’ai étudié les Lettres Modernes  à la Sorbonne Nouvelle, (Paris). Dans quel but ? Avoir une bonne culture littéraire et devenir…Ecrivain.

Mes livres édités :

lien photos

  • 1999 : Le Fou de Littérature, roman, éditions Les Lettres du monde.

Des chiffres ? 1500 exemplaires vendus malgré un faible réseau de distribution

  • 2001 : Instants de vie, recueil de poèmes, éditions le Manuscrit.com.

Des chiffres ? Plus de 700 exemplaires écoulés via le site et l’avis des lecteurs.

J’ai écrit d’autres romans dont le dernier : La Frontière (2012) qui a été refusé par de nombreuses maisons d’éditions.
La Frontière  traite de la folie, de l’hôpital psychiatrique et de ses pensionnaires, le tout décrit avec humour, dans un style poétique riche. Honnêtement c’est un bon roman ; les gens qui l’ont lu ont vraiment apprécié.

Internet : le déclic

Suite aux refus de La Frontière, j’étais très énervée. Un matin, je suis allée chez les éditeurs, une hache à la main pour défoncer leurs portes puis je me suis ravisée. J’ai longuement réfléchi en contemplant mes escargots. Aujourd’hui les éditeurs sont frileux à l’idée de publier un auteur peu connu, surtout s’il n’écrit pas de la littérature commerciale. Dénigrée ou encensée, cette littérature se vend ; elle a d’ailleurs de bons auteurs.

Passionnée par l’écriture, j’ai donc décidé de créer mon blog pour faire connaître La Frontière  car s’il rencontre du succès auprès des sites de critiques littéraires et des internautes, une personne voudra forcément l’éditer.

L’aventure dans laquelle je me lance, le « blogging » ne peut qu’être enrichissante, source de partage – même si j’y laisse quelques coquilles. Elle intéressera sûrement les écrivains amateurs ou professionnels, ou tous ceux qui aiment la littérature. Alors si vous en êtes, suivez-moi !

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est la propriété exclusive de l’auteur et n'est pas libre de droits. Il ne peut être en aucun cas être copié/reproduit/redistribué sans une autorisation écrite de l’auteur. Si vous souhaitez utiliser mon contenu, merci de me contacter.